Conseils bien-être et santé

Remèdes naturels contre courbatures et douleurs

Les courbatures sont des douleurs au niveau des muscles. Elles apparaissent couramment après une activité physique ou un effort sportif. Elles accompagnent parfois aussi un état grippal. Désagréables, très handicapantes pour le quotidien, les courbatures et les douleurs musculaires sont pourtant loin d’être une fatalité. Des remèdes naturels peuvent soulager rapidement et efficacement la douleur. Saison après saison, ces remèdes reconnus nous aident à être au mieux de notre forme.

D’où viennent les courbatures ?

Les courbatures apparaissent dans les muscles du corps et peuvent toucher tout un chacun, quel que soit l’âge où la condition physique. La première cause d’apparition des courbatures est sportive. A la suite d’une activité physique, ce sont des micro-déchirures musculaires. Les contractions des muscles ont produit de l’acide lactique, un acide issu de l’utilisation du glucose par le corps pour produire de l’énergie.

Cette production naturelle peut s’emballer : si de l’acide lactique s’accumule dans un muscle, cela peut produire des crampes, et les courbatures ne tardent pas à apparaître. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de bien s’étirer après une activité sportive. Souvent, cela ne suffit pas. La seconde cause possible d’apparition des courbatures, c’est la survenance d’une maladie infectieuse.

remede naturel lithothamne

En cas d’état grippal, les douleurs musculaires proviennent de la mobilisation des globules blancs du sang contre le virus. Trop occupés ailleurs, les globules blancs ne parviennent plus à nettoyer totalement les déchets métaboliques des muscles et ne peuvent faire face efficacement aux agents inflammatoires qui causent les courbatures dans le muscle.

Pourquoi privilégier les remèdes naturels contre les courbatures ?

Notre corps a du souvent assimiler, depuis des années, des médicaments et des substances chimiques. Pourtant, les remèdes naturels ont déjà largement fait leurs preuves, depuis des décennies.

Nos anciens le savaient bien, les remèdes naturels sont tout aussi efficaces que des produits fabriqués. Ils peuvent véritablement soulager certains maux, et parmi eux les courbatures. Avec les remèdes naturels, c’est un pari sur le long terme, un projet de vie non agressif et peu invasif : il y a tout à y gagner.

Soigner les courbatures et certaines douleurs musculaires grâce aux huiles essentielles

Pour soulager les courbatures, les huiles essentielles s’utilisent en massage. L’huile essentielle de Gaulthérie provient d’un arbrisseau aux fruits rouges, aussi appelé « thé des bois », ou « thé rouge » à Saint-Pierre-et-Miquelon. Elle est naturellement antispasmodique et anti-inflammatoire.

Elle s’utilise par massage et en frictions sur les zones douloureuses plusieurs fois par jour. Efficace et naturelle, elle est cependant déconseillée pour les enfants, les femmes enceintes, et les personnes qui prennent des fluidifiants sanguins ou qui sont allergiques à l’aspirine. L’huile essentielle de Romarin à camphre, et l’huile essentielle de Lavandin sont également recommandées pour combattre les douleurs musculaires, les crampes et les courbatures.

Contre les courbatures et les douleurs : soins à la racine de Tamier

La racine de Tamier (harpagophytum) est un anti-inflammatoire naturel bien connu des sportifs. Les soins apaisants à la racine de Tamier sont souverains contre les douleurs musculaires, mais aussi contre les tendinites, les torticolis, l’arthrite, l’arthrose, les migraines.

Parce qu’ils activent la circulation sanguine, ils sont également très efficaces pour combattre le phénomène des jambes lourdes. Ils sont disponibles sous forme dhuiles et de gels, à appliquer en massage ou en frictions sur les zones douloureuses, ou de cataplasmes. Si cela vous intéresse, vous pouvez trouver des soins à la racine de Tamier ici.

remede naturel courbature

Remèdes naturels contre les courbatures

Le bicarbonate de soude pour vaincre les courbatures

On a souvent dit que le bicarbonate de soude pouvait à peu près tout faire dans la maison, et notamment aider au ménage. La surprise, c’est qu’il peut aussi favoriser la détente musculaire. Le bicarbonate de soude s’utilise alors dans un bain chaud additionné de quatre cuillerées à soupe de poudre. Relaxez-vous dans votre bain pendant environ 20 minutes, et les tensions musculaires devraient disparaître.

L’application de cataplasmes pour soulager les douleurs musculaires

Les bains chauds, parce qu’ils accélèrent la circulation du sang, permettent d’évacuer des toxines, et donc de soulager les courbatures. C’est le même principe pour les compresses chaudes, un simple linge trempé dans de l’eau chaude, et appliqué sur la zone à traiter, plusieurs fois par jour. Les cataplasmes les plus efficaces contre la douleur musculaire sont sans doute faits d’argile, dont largile marine. Ils s’utilisent en application deux à trois fois par jour sur la zone à traiter.

Les cataplasmes d’argile les plus pratiques s’achètent prêts à l’emploi et doivent être réchauffés environ 10 minutes dans de l’eau chaude, mais non bouillante, avant d’être appliqués. Ces astuces et ces remèdes soulagent tous les courbatures, en augmentant l’irrigation sanguine sur la zone à traiter, par vasodilatation.

Ils peuvent être combinés à dautres principes actifs efficaces contre les douleurs, comme le produit « Fango » qui contient notamment de la racine de tamier, du calendula, et du chou, lancêtre des cataplasmes à largile.

Consommer des aliments riches et boire beaucoup d’eau

Pour apporter à votre corps des aliments riches en anti-inflammatoires, pensez à certains aliments, buvez beaucoup, et comptez avec des compléments alimentaires. La banane, très riche en magnésium, peut être consommée en amont, pour prévenir les courbatures, tout comme le gingembre, la betterave, le jus de tomates et le poisson, qui sont des aliments riches en anti-inflammatoires.

Pensez aussi, c’est parfois plus pratique au quotidien, à vous procurer de la Phycocyanine, c’est-à-dire de l’extrait de spiruline fraiche. C’est un véritable condensé de bienfaits nutritionnels pour le corps : cette algue contient des vitamines, des oligo-éléments, des sels minéraux, des acides aminés, des protéines…

La spiruline peut aussi se retrouver sous forme de comprimés, et notamment en association avec le lithothamne, pour apporter tonus et vitalité tout en rééquilibrant le pH souvent trop acide de lorganisme.

Elle est disponible dans le commerce sous forme d’ampoule buvable, en cure de quelques semaines. L’harpagophytum, plus connu sous le nom de « griffe du diable » est une plante médicinale aux puissantes vertus anti-inflammatoires. On la trouve sous forme de complément alimentaire. Elle est à déconseiller aux enfants, aux femmes enceintes, et aux personnes souffrant d’ulcère gastrique.

Autres compléments alimentaires, le magnésium, la poudre de Prêle, une plante sauvage riche en silice végétale, et la poudre d’ortie (urtica dioica), sont elles aussi très intéressantes pour chouchouter nos muscles après des efforts ou des tensions. Le magnésium se prend sous forme de cachets, si possible avant l’activité physique. La prêle et l’ortie s’utilisent en poudre, à saupoudrer sur les aliments après cuissons ou dans un jus de fruit ou un yaourt, à raison d’une demi à une cuillerée entière par jour. La prêle des champs peut aussi se consommer en cure de tisanes, notamment avec laubier de tilleul, afin de purifier puis reminéraliser lorganisme.

remede naturel spiruline

Enfin, pensez à boire de l’eau, en grande quantité, et de l’eau faiblement minéralisée. Elle se charge facilement des acides présents dans le corps. Cela aide à éliminer les toxines qui induisent la douleur des courbatures.

Le jus de citron est recommandé pour soulager les tensions musculaires, car il est capable de drainer l’acide lactique qui s’est accumulé dans les muscles : pour éviter les courbatures, buvez de l’eau citronnée après un effort physique. Une infusion de Reine-des-prés peut aussi diminuer les concentrations d’acide lactique dans les muscles, à raison de plusieurs tasses sur plusieurs jours.

Le vinaigre de cidre : un remède naturel contre les courbatures

Le vinaigre de cidre, obtenu par la fermentation de pommes, est riche comme elles de potassium, de calcium, de magnésium, d’acides essentiels et de vitamines. Connu depuis des siècles pour soulager les douleurs musculaires, c’est un remède économique : on le trouve partout. Choisissez-le pur à 100%, non pasteurisé et produit de façon artisanale, et conservez-le à l’abri de la lumière.

Contre les courbatures, il s’utilise en usage externe et parfois au moyen de compresses sur le muscle. Mais le plus efficace, pour le vinaigre de cidre, est de s’offrir un bain relaxant. Après une activité physique éprouvante, reposez-vous dans un bon bain relaxant, avec 200 ml de vinaigre de cidre par baignoire, soit l’équivalent de deux grand verres : la douleur disparaîtra.

Ne subissez plus des courbatures douloureuses, armez-vous plutôt de quelques remèdes naturels qui ont déjà largement faits leurs preuves. Simples d’utilisation, non invasifs, ils vont tout simplement vous changer la vie.