Conseils bien-être et santé

Huiles essentielles : les précautions d’usage

Les huiles essentielles offrent une alternative intéressante pour se soigner sans recourir aux médicaments traditionnels. Cependant, leur usage requiert des précautions et présente certaines contre-indications.

huiles essentielles

L’emploi des huiles essentielles n’est pas anodin

Les huiles essentielles sont constituées d’essences de plantes et peuvent être utilisées par diffusion, dans le bain, en application cutanée ou encore par voie orale. Tous ces modes d’application requièrent de prendre des précautions et plus particulièrement en cas de prise par voie orale. Ce geste n’est pas anodin et exige l’expertise d’un professionnel de santé afin d’éviter toute interaction avec un traitement médical en cours.

Avant toute utilisation, il est primordial de se renseigner sur son mode d’emploi. Dans tous les cas, il est nécessaire de la mélanger à un excipient afin de faciliter son absorption. Par voie orale, vous pouvez mettre les gouttes sur un morceau de sucre, du miel ou du yaourt par exemple. En usage externe, sur la peau, elle doit être mélangée au préalable à une huile végétale telle l’huile d’amande douce pour un massage ou d’avocat pour un traitement cosmétique. Le diffuseur permet un traitement par inhalation grâce. Il est recommandé de ne pas dépasser 20 minutes de diffusion d’huile essentielle.

Pour une efficacité optimale, les huiles essentielles de qualité et biologiques sont à privilégier ainsi qu’une conservation à l’abri de la lumière et de la chaleur.
Certains composants nécessitent de prendre des précautions lors de l’administration d’une huile essentielle. Certaines peuvent être irritantes pour les peaux sensibles ou provoquer des allergies. Un test cutané est recommandé avant toute application. Interdiction de s’exposer au soleil quatre heures après l’administration des huiles essentielles photosensibles comme celles d’agrumes, d’angélique ou de bergamote.

precautions huiles essentielles

Faites attention aux contre-indications

L’usage d’huile essentielle peut-être dangereux, il est important de respecter les contre-indications. L’injection d’huile essentielle en intramusculaire ou intraveineuse est strictement interdite Une dilution très forte est de mise pour une application sur les muqueuses. Éviter les yeux et leur contour. Suivant l’état physique d’une personne, les huiles essentielles sont à proscrire.

Les personnes souffrant d’hypertension, de maladie rénale ou d’allergies doivent éviter certaines huiles essentielles par précaution. Les inhalations sont à éviter en cas de problèmes respiratoires ou d’asthme. Globalement, les huiles essentielles sont fortement déconseillées aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes puis pendant l’allaitement et aux personnes atteintes de troubles neurologiques comme l’épilepsie.
Par ailleurs, certaines huiles s’avèrent particulièrement toxiques pour les animaux. L’ingestion de l’huile essentielle de Tea Tree présente un danger mortel pour un chat.

Le recours aux huiles essentielles nécessite de faire preuve de prudence et de vigilance pour une utilisation en toute sécurité.